Nouveau site d'Olivier Leclère | Le blog d'Olivier Leclère Accéder directement au contenu


Nouveau site d'Olivier Leclère

Après plusieurs années moins actives dans la blogosphère, je viens de terminer la migration de mon blog MaslintchoOnTheCloud hébergé par Google sur Blogspot, vers une nouvelle plateforme que j'ai développée dans le cloud.

 

Fin 2012, j'ai lu l'article "No Server Required - Jekyll & Amazon S3" [1] de Werner Vogels CTO d'Amazon.com. Dans ce post, deux concepts sont présentés : les sites web statistiques et l'hébergement de contenu dans le cloud. Ces deux sujets étaient au cœur de mes préoccupations à l'époque, car j'étais responsable de l'exploitation d'un site web d'environ 370'000 pages, avec plus d'un million de visites par mois en moyenne. Lors d'événements spéciaux, comme les votations (en moyenne 4 fois par an en Suisse) et surtout lors des élections (1 fois tous les 2 ans en moyenne), nous avions jusqu'à 1.5 millions de pages vues en une après-midi.

Dans son article Werner Vogels mentionne plusieurs logiciels, dont Jekyll un logiciel libre qui permet de transformer des documents textes en pages web et S3cmd un outil qui permet de facilement déployer son site sur le service S3 de chez Amazon Web Services (AWS).

Ces deux logiciels m'ont permis d'imaginer l'architecture applicative idéale, pour gérer le contenu d'un site et déployer ses pages web dans le cloud.

 

Après quelques tests de Jekyll, je me suis très rapidement rendu compte des limitations de ce logiciel. Comme le dirait mon épouse, "c'est un outil créé par les ingénieurs, pour les ingénieurs", donc pas du tout utilisable. En effet, il faut maitriser un langage de tags, pour mettre en forme son texte tapé au kilomètre dans notepad. Ensuite, pour la transformation des documents texte en page HTML, il faut installer Jekyll sur tous les ordinateurs susceptibles de publier le contenu. Finalement, suivant le nombre de pages à publier l'opération de transformation peut prendre des heures. Pour la mise en ligne, il faut utiliser S3cmd, afin de recopier les fichiers dans le cloud.

 

Fort de ces constations, je me suis donc naturellement tourné vers les CMS, comme Drupal et WordPress. Personnellement, je suis de plus en plus retissant à utiliser ce type de logiciel. Leur grande force est la taille de leur communauté, mais c'est aussi leur grande faiblesse. En effet, nous trouvons des dizaines de modules pour tous les besoins, mais aucun module ne fait exactement ce que nous voulons. Nous nous retrouvons par conséquent toujours obligé de faire des développements. Partant de ce constat, j'ai décidé de développer un simple formulaire web qui me permet de créer mes propres pages web et de publier automatiquement ces pages nouvellement créées et/ou modifiées chez AWS.

 

En découvrant ce nouveau blog, j'espère que vous aurez du plaisir à relire mes anciens articles et je vous dis à bientôt pour de nouvelles publications.

 

 

[1] Werner Vogels, No Server Required - Jekyll & Amazon S3, http://www.allthingsdistributed.com/2011/08/Jekyll-amazon-s3.html, publié en ligne le 17 août 2011

Mots-clés

Articles similaires